DÉTECTION DES LÉSIONS RÉNALES

IL EST ESSENTIEL DE PROCÉDER À UNE ÉVALUATION DU RACU POUR DÉTECTER DE MANIÈRE PRÉCOCE LES LÉSIONS RÉNALES ET LA PROGRESSION DE LA NÉPHROPATHIE CHRONIQUE8

L’inflammation et la fibrose peuvent entraîner une albuminurie, un des premiers marqueurs détectables des lésions rénales.
UACR testing

L’évaluation du RACU sert à détecter les lésions rénales en mesurant le rapport entre l’albumine et la créatinine dans l’urine8.

Rising UACR levels

L’augmentation du RACU indique une aggravation des lésions rénales et constitue un facteur prédictif d’une accélération de la progression de la néphropathie chronique8.

UACR level above 300 mg/g is very high

Approuvées par la SCN, les lignes directrices de la KDIGO indiquent qu’un RACU supérieur à 20 mg/mmol (300 mg/g), qui est très élevé, nécessite une attention particulière8.

Découvrez comment l’évaluation du RACU permet de détecter des lésions rénales précoces et peut servir de facteur prédictif de la progression de la néphropathie chronique8
Cliquer ici pour en savoir davantage

KDIGO : Kidney Disease Improving Global Outcomes; RACU : rapport albumine-créatinine urinaire.

Référence

8. Levin A, Stevens PE, Bilous RW, et al. (2013). Kidney disease: Improving global outcomes (KDIGO) CKD work group. KDIGO 2012 clinical practice guideline for the evaluation and management of chronic kidney disease. Kidney International Supplements, 3(1), 1-150. https://doi.org/10.1038/kisup.2012.73